To provide you with the best web experience, we use cookies and tracking technologies in accordance with our privacy policy.

More information

La légende de Notre-Dame du Portail

Collégiale Notre-Dame de l'Assomption
Rue de l'Eglise
1680 Romont

L'histoire de la sculpture représentant Notre-Dame du Portail

Vers 1425 on a aménagé, à l’entrée de la grande nef de la collégiale de Romont, une chapelle dédiée à la Vierge. L’autel y est orné d’une image peinte de Notre-Dame, que de nombreux bourgeois estiment trop simple pour leur chapelle du Portail.

A proximité de Bossens, au pied de la colline, un modeste sanctuaire possède, lui, une fort belle statue de la Vierge en pierre grise de la région. Mais les paysans du lieu ne veulent s’en défaire à aucun prix. On décide d’envoyer un solide gaillard pour enlever secrètement de sa niche la Vierge de Bossens pour la déposer sur l’autel du Portail. Le voleur, impressionné par son forfait, est effrayé par des ombres et des aboiements dans la nuit ; il chute dans un jardin, perd son précieux fardeau et prend la fuite. Le lendemain, la première dévote à la chapelle de Bossens trouve la Vierge quelque peu souillée et malmenée.

A la suite de cette mésaventure, le curé décide qu’il est temps de mettre la statue en lieu sûr, à la collégiale. Il organise une procession pour transférer en grande pompe la Vierge de Bossens. Or la nuit suivante déjà, la Vierge regagne miraculeusement sa petite chapelle au milieu des champs ! La magnifique statue ne réintègre la chapelle du Portail de la collégiale qu’en 1467, après la mort de sa plus fidèle fervente. Pour plus de sécurité on habille les portes de la chapelle de grilles qui ont, depuis lors, dissuadé la Vierge de quitter le lieu.

Information

Office du Tourisme de Romont et sa région
Rue du Château 112
Case postale 86
1680 Romont

Collégiale Notre-Dame de l'Assomption
Rue de l'Eglise
1680 Romont

Report an error

More information

You may also be interested in